• ctabord

L’art : aspect énergétique ou l’influence d’une œuvre chez vous !



En tant qu’artiste, j’ai été, au cours de mes différentes expertises géobiologiques, particulièrement sensible à l’impact énergétique que peut avoir une œuvre d’art ! Voyons les différents aspects de ma réflexion :


Différentes formes d’expression

L’art englobe tellement de façon de faire, et surtout de façon d’être, de façon de le vivre. Ma vision de géobiologue et d’artiste sur ce sujet est une façon parmi les autres. On dit que les artistes nous montrent le reflet d’une époque; dans ce cas que nous renvoie l’art contemporain comme image ? Et pour ceux que l’exercice intéresse, que nous montre l’art du moyen-âge, de la renaissance ou du XXème siècle ? Des formes d’expressions très variées, qui ne viennent pas forcément du même état d’être de l’artiste, ni de la même intention ! Voyons cela :


L’état d’être

Nous sommes tous différents, avec des intelligences différentes, des sensibilités et des émotions différentes, des façons de fonctionner différentes. Lorsque l’artiste crée une œuvre, dans quelle partie de lui-même est-il ? Dans sa tête, son mental, ses réflexions analytiques ? Ou dans ses émotions, ses peurs, ses joies, ses colères ou frustrations ? Ou encore dans son cœur, son intuition, son être profond, son âme ? L’état d’être de l’artiste est la base de son expression, le fondement de sa création.


L’intention

Dans la création, il y a une intention, un but. Cela peut-être juste de se faire plaisir ou de s’exprimer, c’est un but en soi ! Il y a d’autres nécessités qui pousse l’artiste à produire une œuvre ; dénoncer, critiquer, diffuser au monde, sensibiliser, illustrer, … Et puis les intentions plus thérapeutiques; travail émotionnel, analyse de l’inconscient, etc... Mais nous sommes là dans le domaine de l’art-thérapie, une méthode magnifique qui devrait rester justement un travail sur soi. Il y a également des intentions spirituelles, sacrées, dont le but est de matérialiser la lumière pour l’humanité, ou de participer à une forme d’éveil chez celui qui va être touché par cette œuvre.



A certaines époques, l’art était symbole et spiritualité, ici la naissance de vénus de Botticelli, env.1480.


La responsabilité de l’artiste

Selon l’intention de l’artiste et son état d’être, où va-t-il puiser son inspiration ? Dans la tête, le cœur ou dans son inconscient et ses tourments émotionnels ? Et que va t’il donc exprimer, matérialiser, à quelle source d’énergie va-t-il donner forme ? Il n’y a pas de juste ou de faux, chacun à sa place dans l’équilibre des forces, par contre, selon moi, il est de la responsabilité de l’artiste de se poser ces questions et d’être conscient de l’impact énergétique de son œuvre. En effet, une œuvre d’art ce n’est pas anodin, ce n’est pas une simple décoration. L’artiste y dépose beaucoup de lui-même, il y dépose son état d’être, et l’œuvre va rayonner et diffuser son énergie dans la pièce où elle se trouve.


Et vous, que souhaitez-vous pour chez vous ?

Que ce soit une sculpture, un dessin ou une peinture, une œuvre d’art a un impact déterminant dans l’énergie d’une pièce. En géobiologie, lors d’une expertise, je ressens cet aspect particulier de l’œuvre, ce qu’elle dégage, ce qu’elle provoque dans la pièce. L’art sacré de par ce qu’il représente et surtout par l’état d’être et l’intention posée par son auteur est particulièrement fort et va être très actif dans l’énergie d’un lieu. Si vous êtes amateur d’art, que vos choix soit donc fait en conscience et que l’emplacement de l’œuvre soit bien choisi.


Et pour conclure.

Je ne peux que souhaiter, surtout à l’heure de la surconsommation de choses de peu de qualité, que l’aspect sacré de la matière et que le pouvoir de matérialisation de l’être humain soit honoré en conscience par l’artiste et par l’amateur d’art.

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout